La caméra volante

La caméra volante

On connaissait la caméra invisible, la caméra cachée n’a plus de secrets pour personne, la caméra obscure est un concept assez clair pour certains, restait à inventer la caméra volante. C’est chose faite, et bien faite, par un jeune Liégeois dès 1980 qui ne cesse depuis lors de perfectionner son jouet magique, intitulé, pour mieux décoller, Flying Cam ®. Emmanuel Pré- vinaire adorait les modèles réduits et le cinéma. Grâce à ses idées larges et une vision juste d’un marché potentiel, il règne actuellement sur le monde entier avec son «Hélicaméraptère».

L’industrie cinématographique fait aujourd’hui appel à ses services pour filmer là ou nulle caméra ne pouvait jusqu’alors s’immiscer. Qu’un skieur descende des pentes arides et inaccessibles, qu’un long plan- séquence remonte des Champs- Elysées lors de la célébration d’un bicentenaire ou que des cascades miraculeuses ne vous étonnent plus : sachez qu’une caméra veille, seule et en l’air. À 100 km à l’heure, jusqu’à plus de deux mille cinq cents mètres de hauteur, l’œil est là qui guette, suivi de près ou de loin par son opérateur qui le guide depuis un véhicule terrestre. Poursuites, relais, camouflages, signaux de transmission codés, plates-formes installées sur des toits inclinés, des montagnes, des proues de petits bateaux ou des rivières, les techniciens capables de piloter l’oiseau, s’amusent bien et prennent l’an en même temps. Pour déjoua In concurrence et les imitations. In petite multinationale, installée depuis peu près du sanctuaire du cinéma d’action (Los Angeles), doit perfectionner sa technique chaque jour. Body-Pan, Moving Cam, rotor gyrostabilisé, fuselage sphérique, embrayages automatiques, carburation réglée au petit poil, rien n’est trop beau pour l’OVNI qui voit tout. Il l’on imagine aisément les possibilités détournées de l’engin qui gagna de haute volée le liés select Technical Achievemcnt Award en 1995. Le survol de celles-ci montre du doigt les géographes et les géomètres, les belliqueux et les pacifistes, les écologues, les jaloux et les envieux, les voyeurs et les voyants. Chacun a bien quelque chose à voir et à enregistra- avec un peu de hauteur de vue.